Alienware 13 R3 (2017): Le test

Alienware 13 R3 (2017): Le test

23 février 2018 0 Par Enzo Silva

Après 24H en sa possession, voici mon test et compte rendu du dernier pc portable “compact” de jeu par Alienware (Dell).

Commençons par le commencement, à savoir une présentation de la machine. Comme son nom le suggère, c’est un pc portable compact (mais pas trop, voir plus bas) à écran 13 pouces destiné aux joueurs mobiles. Jusque la, rien de spécial. Cependant, et c’est la que se trouve la prouesse effectuée par Dell, il embarque dans son petit châssis un i7 7700hq quad-core et une vraie Nvidia GTX1060 6GB, aux performances équivalentes à son homologue de pc fixe. Une configuration assez musclée, qui-plus-est pour un pc de ce gabarit. Mon modèle possède également 16GB de RAM DDR4 cadencée à 2400mhz, ainsi qu’un SSD NVME au format M.2 de 256GB. Et le meilleur reste à venir, il possède également le superbe écran OLED 1440p 1ms optionnel. C’est, pour moi, le clou du spectacle. J’y reviendrai d’ailleurs plus tard.

 

Tour du propriétaire:

Commençons par le design extérieur. Assez singulier, il reprends tous les codes stylistiques de ses grands frères (le 15 R3 et le 17 R3) et possède le “look Alienware” immédiatement reconnaissable. Très anguleux, tout en étant relativement sobre et discret, il se distingue clairement des autres ordinateurs portables de jeu du marché. On remarque ici la partie refroidissement située derrière l’écran, une protubérance embarquant les deux ventilateurs ainsi que le volumineux dispositif de dissipation de la machine.

 

Le dessous embarque une grille de ventilation pour permettre aux deux ventilateurs d’aspirer de l’air frais, ainsi que la trappe d’accès qui est facilement amovible via 5 vis cruciformes. Cela permet de facilement changer la ram, le module wifi ainsi que le(s) SSD(s). Pour retirer ou changer la batterie, il faudra malheureusement démonter le pc portable.

 

La tranche gauche du pc portable embarque (de gauche à droite):  une encoche de sécurité Kensington, une des grilles d’évacuation de l’air chaud, un port USB 3.0, deux jacks audio (casque et micro) et le haut-parleur gauche.

 

La tranche droite du pc portable embarque (de gauche à droite): le haut-parleur droit, un port USB-C 3.1, un port USB 3.0 et la grille d’évacuation d’air chaud de droite.

 

La tranche arrière du pc portable embarque (de gauche à droite): le port ethernet RJ45 gigabit, un port mini-Displayport, un port HDMI 2.0 (supporte la 4K à 60hz), un port USB-C 3.1 compatible Thunderbolt 3, le port propriétaire Alienware pour relier une carte graphique externe et le jack DC pour la recharge de la batterie interne. Le tout est entouré de-part-et-d’autre par des grilles d’évacuation d’air chaud.

 

Voici le pc portable ouvert, on remarque un clavier TKL totalement rétroéclairé (4 zones indépendamment programmables via le logiciel ALienFX), un trackpad également rétroéclairé de bonne facture (pas encore au niveau d’un trackpad en verre de MacBook Pro pour ma part, mais on s’en rapproche), et des reposes poignets à revêtement soft-touch très agréable quoique salissant.

 

Caractéristique intéressante, le pc s’ouvre à 180 degrés. Rare pour un pc de jeu. Notons le bouton Power également rétroéclairé.

Les performances: 

Penchons-nous maintenant sur les performances. Disons-le d’emblée; pour un pc de cette taille, elles sont franchement impressionnantes.

Après quelques sessions de jeu et plusieurs benchmarks synthétiques, j’ai été agréablement surpris. Les performances CPU sont excellentes,  et la GTX1060  vous permettra de jouer  à 99% des jeux actuels en Very High / Ultra a 60fps constants. Elle permet aussi de jouer correctement en 1440p; sous PUBG par exemple, avec un mélange de Medium et de High, il est parfaitement possible de rester au dessus de la barre des 60fps en jeu. De même pour BeamNG.Drive, un jeu assez demandant en ressources, vous pourrez très bien jouer en Ultra 1440p sans problèmes en maintenant 60fps quasi-constamment.

Pour ce qui est de la fluidité de la machine, rien à signaler. C’est rapide, très rapide. Cela-dit, n’importe quel ordinateur portable doté d’un SSD NVME fera jeu-égal dans ce domaine. Les 16GB de RAM sont plus que suffisant pour le multi-tâches également.

 

L’écran:

Venons-en maintenant à la pièce maîtresse de ce portable. L’écran dont est équipé mon modèle est l’option la plus haut-de-gamme; c’est un panneau OLED d’une résolution de 2560×1440 à 60hz. Il est tactile et affiche 400nits de luminosité. Sur le papier cela semble superbe, et en réalité ça l’est encore plus. Il faut le voir pour le croire! Qui dit OLED dit contraste énorme (théoriquement infini), les noirs apparaissent donc parfaitement noirs et pour cause; les pixels sont totalement éteints. La résolution généreuse sur un petit format fait plaisir à la rétine, car tout apparaît de façon extrêmement nette. Hélas cela induit des problèmes de “scaling”; certains éléments sont trop grands et parfois invisibles. L’utilité de la fonction tactile est discutable, je ne l’ai jamais utilisée (à part pour tester, pendant 2 minutes…) et n’apporte rien à ce produit selon moi. Enfin, les bords des côtés de l’écran sont assez larges, ça peut être dérangeant pour certains.

 

Les nuisances:

Parlons maintenant des nuisances sonores et caloriques. Vous vous doutez bien qu’en mettant autant de puissance dans un châssis 13 pouces, ce point allait poser problème, et vous avez vu juste. En usage bureautique et léger, le pc ne fait aucun bruit, ce qui est très agréable. Il chauffe également très modérément, ce qui est confortable. Par contre, lorsque l’on lance un jeu, les choses se gâtent. La soufflerie devient très audible et quasi dérangeante, c’est pourquoi je vous conseille vivement d’utiliser un casque si vous voulez jouer (bien que les hauts-parleurs intégrés soient assez bons). Pour ce qui est de la chaleur, l’un ne va pas sans l’autre. J’ai du au préalable changer la pâte thermique du processeur et de la carte graphique car ils chauffaient beaucoup trop. Après cela fait, la chaleur devient plus tolérable, mais toujours bien présente. Lors d’une session de jeu, il est fréquent de dépasser 85 degrés sur le processeur, jusqu’à 90 parfois même. La carte graphique chauffe un peu moins, et c’est tant mieux. Rien de bien étonnant pour un portable de jeu si compact cela-dit, mais pas excellent non plus.

 

Le gabarit:

Pour ce qui est du gabarit de la bête, autant le dire de suite, il est lourd et encombrant. C’est un pc portable 13 pouces, au poids et aux dimension d’un petit ordinateur 15 pouces. Il pèse 2.6kg (poids standard d’un ordinateur 15 pouces) et est épais de 2.2cm, ce qui est correct pour un pc si puissant. La protubérance arrière de dissipation thermique le rends aussi assez large, et pour cause il ne rentrera surement pas dans une housse pour ordinateur 13 pouces générique (pour l’anecdote, il rentre tout juste dans ma sacoche 15 pouces…).

 

L’autonomie:

Voici donc un point important. Quid de l’autonomie? Et bien, elle n’est pas mauvaise. En tenant compte du gabarit de l’engin et de sa puissance, elle est même bonne. Il possède une batterie de 76WH, et elle permettra de tenir environ 5h en bureautique légère avec la luminosité basse. En jeu, attendez-vous à la voir passer de 100% à 0% en une petite heure, comme la plupart des pc de jeu de nos jours.

 

Les prix et les configurations:

Et voici donc le dernier point, et pas des moindres. Si vous connaissez déjà les ordinateurs Alienware, vous connaissez aussi sans doute leurs prix… conséquents. La configuration de base (i5 7300hq, écran 1366×768, 8gb ram, GTX 1050ti) vous coûtera déjà 1299€. Ce modèle tel que testé est la configuration maximale, et Dell vous en demandera 2049€. Un prix salé donc, cela dit je vous recommande vivement de prendre la configuration testée aujourd’hui, l’écran en vaut vraiment la chandelle, de même que la GTX1060. Petite astuce: cherchez en occasion sur Ebay ou localement, vous risquez de trouver de bonnes affaires.

 

Le verdict:

Pour conclure, c’est un excellent pc portable de jeu, relativement mobile, également utilisable pour de la bureautique bien que l’autonomie ne soit pas très adaptée à ça, et tout à fait apte à jouer à tous les jeux récents. Son écran est un vrai régal et est extrêmement agréable à utiliser. Le clavier est très bon également, les qualités de finition aussi… En somme un très bon pc portable, malheureusement très (trop) cher en neuf.