Apple: une firme qui semble s’inquièter pour l’écologie?

Apple: une firme qui semble s’inquièter pour l’écologie?

5 octobre 2019 Non Par Noah Mautain

Avec plus de 900 millions d’iPhone en circulation, Apple est un leader du marché téléphonique. Mais que fait elle pour compenser écologiquement? Et est-ce suffisant?

Apple est une firme qui ce dit intéressée et concernée par l’écologie. En effet Apple a lancé des programmes de recyclage pour ces appareils et principalement pour ces iPhones. La firme a notamment mis au jour un robot nommé “Daisy” et un robot nommé “Liam” qui sont chargés de désassembler les iPhones.

“Daisy” est capable de désassembler 15 modèles d’iPhone à une cadence de 200 appareils par heures, soit 1,2 millions d’appareils par an. La firme Apple compterai plusieurs robots de ce type, elle pourrait donc reconditionner et désassembler 7,8 millions d’iPhones par an.

Apple est donc lancé dans des démarches éco-responsables afin de préserver au mieux la planète. Même si le recyclage des appareils est minime par rapport au nombre d’appareils en circulation.

Est-ce suffisant?

Même si Apple semble vouloir recycler un maximum pour compenser la pollution liée à la production et à la vente de ses appareils cela n’est malheureusement pas suffisant. Cette pollution représente en moyenne un total de 45Kg de CO² qui comprennent la production, la distribution ainsi que les émissions liées aux charges de l’appareil.

En effet les démarches d’Apple comme le robot “Daisy” ne recyclent que 0.8% des iPhones vendus. Et le processus de recyclage ne peut pas tout recycler, par exemple les terres rares qui sont présentes en très petite quantité ne peuvent être récupérées.

C’est donc une faible contrepartie écologique qui est faite grâce aux robots “Daisy” et “Liam”. Bien que Apple essaye de faire un pas écologique, ce qui n’est pas le cas de tout les constructeurs.