Des “bulles” volantes bientôt sur la Seine

Seabubbles, une start-up créée par Alain Thébault (navigateur français) est en train de développer des hydroptères qui serviront de bateau-taxi

Un hydroptère est un bateau ayant des ailes immergées en dessous du véhicule marin. Ces ailes servent à élever la coque afin d’équilibrer le tout hors de l’eau. Cette lévitation permet d’augmenter la vitesse de croisière dû au fait que les frottements sont limités.

Ces “bulles” sont écologiques car elles sont fournies avec deux moteurs électriques silencieux. Pour recharger les bateaux, les docks d’embarquement utilisent le courant du fleuve.

Ces bateaux pouvants aller jusqu’a 20 km/h sont actuellement en test en Suisse sur le lac Léman. D’ici mi-avril, ces derniers arriveront sur la Seine dans le but d’effectuer une session d’homologation. Ces tests serviront à évaluer les performances des machines sur un fleuve très fréquenté tel que la Seine.

En plus de ça, les bateaux de Seabubbles auront la capacité de régler la hauteur de vol afin d’éviter le mal de mer.
Le créateur espère pouvoir effectuer les premières livraisons durant les premiers mois de 2019 et le prix des bulles sera dévoilé mi-juin à Paris.

Groupe Facebook basé sur une communauté d'entraide informatique

Alexis Michiels

Rédacteur / Responsable Partenariat Benelux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils