Intel Skulltrail: 10 ans plus tard, la rétrospective épisode 1

Intel Skulltrail: 10 ans plus tard, la rétrospective épisode 1

21 mars 2018 0 Par Enzo Silva

Il y a 10 ans presque jour pour jour, Intel dévoilait sa vitrine technologique la plus extrême à ce jour, la plateforme Intel Skulltrail. Destinée aux enthousiastes, gamers extrêmes mais aussi aux professionnels de la création de contenu elle permettait d’utiliser deux processeurs hauts de gamme simultanément, tout en ayant la possibilité de les overclocker, du jamais vu. Cette plateforme était incarnée par la carte mère Intel D5400XS ainsi que par les nouveaux processeurs Core 2 Quad QX9775, des quad core à 3.2ghz dotés de 12mb de cache L2 chacun. Tout cela permettait donc de disposer de 8 cœurs, ainsi que d’un support pour l’overclocking, mais également de supporter 16GB de RAM ainsi que 4 cartes Nvidia en SLI, ou 4 cartes AMD en Crossfire !

Parlons de prix à présent, et c’était la LE plus gros souci. La carte mère est sortie à 650$, et les processeurs à 1500$ pièce… Sans compter la mémoire FB-DIMM DDR2 qui était requise pour cette carte mère, ou encore l’alimentation de 1000W ou plus (conseillée par Intel eux-mêmes) pour alimenter un pc haut de gamme avec cette carte mère. Heureusement pour nous, le matériel ayant 10 ans, les prix ont fortement chutés depuis… Sauf pour la carte mère, étant très rare, qui est restée chère.

La carte mère D5400XS, la voici donc. J’ai eu la chance d’en trouver une avec sa boite et ses accessoires pour un prix plus que raisonnable. Cet article marque donc le premier épisode d’une série durant laquelle je vais monter un pc Skulltrail, puis le tester, et enfin le comparer aux ordinateurs hauts-de-gamme récents, afin de voir comment à pu évoluer cette plateforme hyper-haut-de-gamme.

Notre configuration de test n’embarquera malheureusement pas deux processeurs QX9775, ceux-si etant encore trop chers (comptez minimum 200eur pièce). Ils seront remplacés par deux Xeon X5470 à 3,33ghz de base, encore plus performants donc, et surtout très faciles à overclocker. Car oui, nous allons largement overclocker tout ce beau monde.

Je vous laisse donc avec quelques photos, et à très bientôt pour la suite de la rétrospective !