Lian Li PC-Q37 – Le test

Lian Li PC-Q37 – Le test

14 juillet 2018 Non Par Enzo Silva

Bienvenue sur le test du boîtier mini-itx Lian Li PC-Q37. Pour mon dernier projet de watercooling sur un pc petit format, je cherchais un boîtier élégant et de bonne facture. Il devait aussi posséder de la place pour une boucle de watercooling rigide ainsi qu’une carte graphique plein format, de la place pour le cable-management et du verre trempé. Le PC-Q37 s’est vite imposé comme le choix idéal sur papier; mais est-il un bon boîtier? Délivre-t-il ses promesses? Et surtout, affiché à 300 euros (mais parfois aussi bas que 220 euros avec certaines promotions, dont j’ai profité), vaut-il son prix plutôt conséquent ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui.

 

 

Le PC-Q37 le voici. En le déballant, on remarque tout de suite une chose: sa qualité de fabrication et de finition qui est absolument phénoménale. Par rapports à des boîtiers entre 100 et 150 euros, ce n’est même pas comparable. Ici exit le plastique: vous n’en trouverez pas une once. Châssis et panneaux externes en aluminium (brut et brossé) noir, vitres en verre trempé légèrement tinté et alignement des panneaux parfait. Cela dit, pour un tel prix, je ne m’attendais pas à moins bien que ça. Le PC-Q37 est un boîtier double chambre. Cela veut dire que la configuration va venir se placer d’un côté et les câbles, l’alimentation et le stockage se placeront derrière. Cela permet plusieurs choses, tout d’abord un cable-management parfait puisque cela masque les câbles disgracieux et les composants moins esthétiques. Ensuite cela aide au flux d’air et la chaleur des composants; une partie étant presque totalement isolée du reste.

 

 

Au niveau de la chambre arrière, qui est très spacieuse, on retrouve dont le logement pour l’alimentation format SFX (une alimentation “normale” ATX ne passera pas), la cage à stockage qui supporte deux disques 3.5, puis tous les câbles du boitier (USB3, audio, bouton d’allumage). On remarque que cette chambre est perforée d’aérations de chaque coté, four aider a ventiler ce petit espace clos. En parlant de ventilation, aucun emplacements de ce côté. Passons de l’autre côté, dans la chambre principale. Le boitier présente un emplacement pour radiateur 240mm sur le haut… Et c’est tout. En effet, si il y a bien un emplacement radiateur 240mm sur le bas, pour ne pourrez pas en installer sur vous mettez une carte graphique. On commence à voir les points faibles du boîtier… L’emplacement pour la carte-mère ITX est entourée de passes câbles coiffés de caches dévissables. Ce qui permet de n’ouvrir que les emplacements dont vous avez besoin, et de garder le look propre.

 

 

On y trouve également deux trous pour passer des câbles ou des tubes de watercooling, c’est selon. Au niveau de l’arrière du boîtier, il y a deux emplacements pour ventilateurs 80mm. Vu le flux d’air très limité du boîtier, nous vous recommandons chaudement d’y installer deux ventilateurs. On peut également installer deux ventilateurs de 120mm (d’une épaisseur maximale de 15mm) sous le boitier. Un seul problème (de taille), il n’y a aucun trous sous le boîtier pour un passer les câbles des ventilateurs vers l’intérieur pour les relier à la carte mère. Il faudra dont soit découper sois-même un trou, soit oublier cette idée. Un autre point faible…

 

 

En dehors de cela, le montage est aisé, sans encombre notable. On se rends peu à peu compte que ce boîtier est pensé pour le watercooling custom, rien d’autre. Du fait de son absence de ventilateur en façade notamment. Installer un watercooling tout en un de 240mm (type Corsair H100i v2) est aussi envisageable, sur le haut. En tenant bien compte des dimensions du boîtier, on peut tout a fait y installer une boucle de watercooling pour le processeur. Je ne recommanderai pas de passer la carte graphique sous watercooling à cause du manque d’espace pour un radiateur additionnel cependant. La pompe et le réservoir peuvent tout à fait êtres installé dans le compartiment arrière, mais j’ai ici choisi de les mettre devant, de manière visible, pour le look. Attention tout de même, aucune fixation n’est prévue. J’ai donc dû… le coller avec de l’adhésif double-face. Oui oui, un autre point mal pensé du boîtier…

 

 

Au final, nous sommes en présence d’un très bon boîtier, admirablement bien fini, mais doté de nombreux points faibles auquel vous devrez faire attention en prévoyant de monter un pc dedans. Il vaut pour moi tout à fait son prix, de part son look et sa qualité. Ce n’est cependant pas un boîtier parfait: il est parfois mal pensé et possède dans tous les cas d’un flux d’air insuffisant pour des composants dégageant beaucoup de chaleur.