Monter son propre serveur : Installation  de ESXI

Monter son propre serveur : Installation de ESXI

28 août 2018 Non Par Lukas Paquay

Nous sautons l’étape de vérifications matériel puisque nous n’avons presque rien changer à la configuration de base. Changements réalisés:

  • Passage d’un disque de 2To à 1To (plus neuf)
  • Passage d’un RAID0 de 2 SSD à un SSD de 120Go

Passons à l’installation de l’hypervirtualiseur :

nous créons une clef usb bootable avec le dernier ISO de ESXI (téléchargeable ici) (voir cet article pour la création de la clef usb bootable), dans mon cas c’est une clef USB multiboot (donc plusieurs iso dessus indispensable pour un technicien informatique !), si besoin est je pourrais réaliser un tutoriel pour en réaliser une !

Une fois la clef usb bootable réalisée avec l’iso de ESXI inséré là dans votre PC modifié le bios pour pouvoir boot dessus et bingo l’installation commence !

Après l’installation et choix du mot de passe ROOT vous devriez obtenir cette page:

Premier problème:
L’adresse IPV4 est en DHCP , nous devons la mettre en static , pour ce faire cliquez sur “F2” , connectez-vous en ROOT, si les paramètres ne s’affiche pas rappuyer sur “F2” et ensuite allez dans network management , IPV4 configuration , vous cocher l’option static (avec espace) et ensuite, vous allez changez l’ip pour avoir une ip static. Par exemple moi, c’est “192.168.0.250” pour l’hypervisor.

Maintenant que le tour est joué nous pouvons accéder à l’interface de l’hypervisor via un quelconque navigateur :
“http://adresse_ipv4”

 

Dans cette article nous n’allons pas abordé l’interface et la prise en main. Cependant, nous verrons cela dans le prochain article de “monter son propre serveur”

 

Et n’oubliez pas, les serveur hypervisor c’est la vie ! A la revoyure !