Monter son propre serveur: Montage [3]

Monter son propre serveur: Montage [3]

20 février 2018 1 Par Enzo Silva

Nous voici de retour pour le 3ème épisode de la série “Monter son propre serveur”! Je vous invite – si vous ne l’avez pas encore fait – à lire les parties précédentes afin de comprendre de quoi il en retourne.

Tous les composants étants enfin arrivés, il est grand temps de passer au montage. Voici une présentation des composants utilisés ici pour illustrer nos propos:

La carte mère et son cpu, ASRock X99e-ITX/ac et Xeon E5 2660v4

 

 La ram, un kit de 16gb DDR4-2400 (fréquence maximale supportée par le processeur)

 

Pour le stockage, sous avons ici deux SSD Samsung 840 PRO 128gb qui seront configurés en RAID0 (data-striping) et un disque dur de 2tb pour le stockage de masse.

 

La petite carte graphique, une Nvidia GT730 par Asus

 

L’alimentation, une Seasonic 620 M12-EVOII, fournissant beaucoup plus de wattage que nécessaire mais qui servira pour d’autres montages futurs

 

 Et pour finir, le refroidisseur CPU, le Noctua U9B-SE2, pour refroidir correctement dans un silence total

 

Et c’est parti pour le montage! Commencez déjà pour mettre le cpu, la ram et le refroidisseur sur la carte mère, puis préparez le boitier au montage:

 

Une fois le boitier mis-a-nu, vous pouvez monter l’alimentation et la carte-mère en n’oubliant pas l’I/O-shield arrière !

 

Vous pouvez ensuite monter les disques durs à leurs emplacements respectifs:

 

Ensuite, il est temps de câbler tout ça. Prenez votre temps afin de faire passer les câbles au mieux et de les relier au mieux. On peut ensuite finir par la carte graphique et les deux trois petits détails finaux. Voici le travail terminé!

 

Vous noterez au passage que j’ai retourné l’alimentation, je l’avais en effet montée à l’envers 🙂

 

Et voila le travail! Vient ensuite le temps d’allumer le serveur pour la première fois, de démarrer dans le bios pour vérifier que tout est bien reconnu, et de le paramétrer comme vous le désirez. Mon objectif de silence est totalement atteint, il est en effet presque inaudible (mis à part le ronronnement du disque dur). Vient maintenant le temps de configurer le RAID 0 sur les deux SSD (via le bios), et de commencer l’installation du système d’exploitation de votre choix! J’ai personnellement choisi d’installer dans un premier temps Windows 10 Pro, mais libre à vous d’installer autre chose… Nous couvrirons tout cela plus en détail dans le prochain épisode de la série, qui portera sur les installations/configurations logicielles.

À très bientôt donc, pour le prochain épisode de la série!