Monter son propre serveur : Utilisation du SteamLink !

Monter son propre serveur : Utilisation du SteamLink !

7 janvier 2019 Non Par Lukas Paquay

Aujourd’hui nous allons voir comment créer quelque chose d’intéressant en combinant le SteamLink et une VM de Windows 10 sur ESXi.

Comme prérequis il vous faudra :

  • Un HyperVisor Type 1 ou 2 avec une VM windows 10 (cf: voir le tutoriel pour créer une VM en cliquant ICI + rajouter un contrôleur audio)
  • Avoir un compte Steam au préalable.
  • Avoir le SteamLink ( déformait le boitier n’est plus disponible mais vous pouvez le mettre sur un RaspBerry Pi 3 cf : ce lien )

Etape 1 : Vérifier sa VM

Dés lors ici nous utilisons ESXi puisque c’est l’HyperVisor Type 1 que nous avons utiliser pour la série “Monter son propre serveur”.

Vérifions dans notre VM de Windows 10 qu’il y a bien un contrôleur audio :

Ici nous en disposons d’un cependant si vous n’en n’avez pas, cliquez sur “Add other device” et ensuite “Sound controller”.

Désormais nous sommes sûr que notre VM enverra du son via le SteamLink.

Etape 2 : Installez Steam sur la VM

Votre VM est sous Windows, de ce fait il vous faudra simplement télécharger steam via ce lien et installez le, connectez-vous.

Dés lors , mettez en place votre SteamLink avec :

  • Une connexion par câble (fortement conseiller en Gigabite Ethernet).
  • Un multiprise avec interrupteur (car sous Windows le SteamLink ne se met pas en veille).
  • Le câble HDMI relier à l’écran.
  • Clavier/souris car le Steam Controller à le tactile qui ne fonctionne pas pour la souris dans cette VM de Windows 10.

Démarrez le SteamLink , Connectez-vous à la VM (vous avez renommer et mis une IP fixe au préalable).

Quittez le mode BigPicture

Et désormais vous obtenez un accès au Windows 10 de votre HyperVisor et vous pouvez, regarder des films, des vidéos, faire de la bureautique et ainsi de suite.

L’avantage d’utiliser le SteamLink dans ce sens c’est que ça vous permet de concentrer les ordinateurs familiales d’une maison au même endroit et aussi avoir des mini ordinateurs. Et d’user de la technique de Blade avec les PC Shadow en local !

Bis : N’oubliez pas de faire en sorte que la “Video card” soit en “Auto-detect settings” et que vous lui accordez le rendu de la 3D sinon vous ne pourrez pas mettre votre VM en FHD ou même UHD.