Nvidia 8800 Ultra: Retour sur LA carte graphique de l’année 2007

Nvidia 8800 Ultra: Retour sur LA carte graphique de l’année 2007

3 avril 2018 0 Par Enzo Silva

Fleuron de la gamme 8000 de chez Nvidia, la 8800 Ultra était à sa sortie la plus chère, la plus puissante et la plus énergivore; rien que ça. Elle venait chapeauter une gamme déjà bien dense et se situant juste au dessus de la 8800 GTX. La 8800 Ultra est d’ailleurs basée sur la 8800 GTX, mais avec des fréquences de fonctionnement plus hautes. C’était en somme une 8800 GTX avec un refroidisseur unique et overclockée de base. Même si la différence de performance n’était pas énorme (entre 5% et 15% plus performante), la différence de prix elle était bien marquée (entre 200 et 300 euros plus chère !).

En 2007 (un peu comme maintenant d’ailleurs), Nvidia dominait le secteur du haut de gamme. En effet, cette carte n’est même pas sortie pour concurrencer un GPU de chez les rouges, même la Radeon 2900 XT était moins performante, bien qu’elle constituait le haut de gamme ATI à l’époque. Seule ombre au tableau; la 8800 Ultra consommait encore plus que cette dernière. Avec son TDP de 175w, elle demandait deux câbles 6pin pour l’alimentation et était parée d’un imposant système de refroidissement unique à ce modèle (27cm de long). Refroidissement qui n’est d’ailleurs pas excessivement bruyant, et c’est un bon point. Il est certes audible, mais pas dérangeant pour autant. Niveau température, c’est également correct; on ne dépasse pas 85 degrés à pleine charge (Furmark).

Parlons performances à présent. Et c’est la que la carte montre son âge. Elle se défends encore assez correctement en 1080p low sur des titres plus anciens, mais n’espérez pas jouer convenablement sur des titres sortis après 2013. Son API DirectX étant quant à lui limité à la version 10, cela limite d’autant plus ses capacités.

Ayant été une carte très chère à sa sortie, elle a peu été vendue. Ce qui la rends encore chère en occasion et assez rare. Aucun intérêt donc à l’acheter pour jouer sérieusement, cependant pour un collectionneur comme moi, ça fait partie des modèles de cartes graphiques emblématiques. Sa seule valeur résiduelle est donc en collection.