Retour sur la RTX 2080Ti

Retour sur la RTX 2080Ti

10 octobre 2018 Non Par Enzo Silva

Voici aujourd’hui notre retour sur la RTX 2080Ti

Physiquement c’est un produit très bien fini, qui respire la qualité (à ce prix on n’en attend pas moins). Habitué aux modèles de référence de Nvidia, nous trouvons qu’avec cette génération est devenu encore mieux sur ce point. Une fois montée dans un PC le rendu est très bien.

Nous avons commencé par des Benchmarks, TimeSpy et Firestrike, d’abord 100% stock aux réglages d’origine, puis overclockée (PowerLimit au max, voltage idem, ventilation idem, +150mhz core et +800mhz mémoire). Les résultats sont visibles sur les photos (au bas de l’article). Premier constat : de base la carte ne fait guère mieux qu’une bonne 1080ti bien overclockée. Première déception donc (même si je m’y attendais).

Overclockée elle s’en sort plutôt bien, et pour cause, la marge d’overclocking est bien plus haute que sur du Pascal. Après un overclock proche de ses limites de stabilité (mais pas très optimisé), tous les modèles précédents sont largués, Titan V y comprit. Bien sûr nous ne comparons que le comparable, à savoir les anciens modèles avec leur refroidissement de base.

En termes de chaleur nous ne sommes pas un bon exemple, le boitier étant très mal ventilé, en longue session de jeu (FH4, ultra 1440p, framerate déverrouillé) la carte se stabilise vers 85c/86c en restant sur l’overclock cité plus haut (ce qui demeure mieux que les 90c de ma précédente Titan X Pascal dans la même configuration). A cette température, la carte se cale a 1980mhz, ce qui demeure bon (et plus élevé que mon ancienne Titan). En passant la ventilation à fond, sur la même session de jeu, la carte se stabilise à 66c/67c (toujours overclockée) pour environ 2025mhz, grâce (ou à cause, c’est selon) du GPU Boost 4.0.

Pour ce qui est des nuisances sonores, elles restent très contenues avec la courbe de base, infiniment mieux que mon ancienne Titan. Poussé à 100%, la ventilation est bien évidemment plus dérangeante.
En termes de performance en jeu, la différence d’IPS entre ma Titan Pascal et la 2080ti est d’environ 20% à 25% en 1440p, et plus proche de 30% en 2160p. Somme toute rien de neuf par rapport aux tests que vous avez pu voir sur internet.

Une petite conclusion peut-être ? Et bien cette carte graphique ne présente aucun intérêt pour vous, sauf si vous voulez absolument avoir le « must » en terme de GPU. Il ne fait nul doute qu’a un positionnement tarifaire plus correct (aux environs de 800 euros par exemple), cette carte aurait été un must-have, mais dans l’état actuel des choses, c’est décevant.