UFC-Que Choisir dépose plainte contre Amazon, Cdiscount, Zalando… pour pratiques commerciales trompeuses

L’association UFC-Que Choisir a déposé une plainte pour “pratiques commerciales trompeuses” contre huit grands sites de commerce en ligne, parmi lesquels Amazon, La Redoute, Zalando et Cdiscount.

Selon l’analyse réalisée par UFC-Que Choisir sur un échantillon de 6 586 annonces comportant des prix barrés, publiées sur les principaux sites de commerce en ligne, il s’avère que seulement 3,4% d’entre elles correspondent à de véritables promotions proposées par les vendeurs. Cela signifie que “plus de 9 prix barrés sur 10 sont des promotions trompeuses“, dénonce l’association de consommateurs.

En détail, UFC-Que Choisir affirme que dans près de 96,6% des cas de son échantillon, “les professionnels affichent des promotions reposant non pas sur des réductions de prix sur les 30 derniers jours, mais sur le concept de prix dit de comparaison”. Les vendeurs choisissent librement un prix de référence avec lequel ils comparent leur produit, afin de présenter leur offre comme une affaire à ne pas manquer.

L’association cite plusieurs allégations recensées telles que “prix de vente conseillé“, “à l’origine“, “ancien prix“, “prix moyen sur la marketplace“, “prix moyen sur les sites concurrents” ou encore “prix renseigné par le vendeur“, qui sont jugées “aussi multiples qu’inintelligibles”. Ces pratiques discutables trompent les consommateurs en leur faisant miroiter de bonnes affaires, déplore-t-elle.

Face à cette situation, l’association a annoncé qu’elle déposait plainte auprès du procureur de la République de Paris contre les huit sites de commerce en ligne concernés, pour pratiques commerciales trompeuses. Il s’agit d’Amazon, ASOS, Cdiscount, E.Leclerc, La Redoute, Rue du Commerce, Veepee et Zalando.

Parallèlement, UFC-Que Choisir demande à la Commission européenne d’interdire strictement tout autre système de prix de référence que celui prévu par la directive Omnibus. Ce règlement européen stipule que “l’affichage d’une réduction de prix doit être basé sur le prix le plus bas pratiqué par le vendeur” au cours du mois précédant la promotion, rappelle l’association.

En dénonçant ces pratiques trompeuses et en engageant des actions juridiques, UFC-Que Choisir œuvre pour une meilleure protection des consommateurs et une plus grande transparence dans le domaine du commerce en ligne.

Source: UFC-Que-Choisir

Valentin Pensivy
Valentin Pensivyhttps://wegeek.fr
Dirigeant de WeGeek Peut-on vivre sans la domotique ?

Suivez-nous

Notre partenaire

spot_img

Notre partenaire

spot_img