Quand ChatGPT s’improvise journaliste et cuisinier

Sur Twitter le scientifique en innovation Ari Kouts a tenté une expérience originale en laissant ChatGPT s’occuper de deux sites. Un site où il s’improvise comme cuisinier et un autre comme journaliste.

Quand ChatGPT s’improvise rédacteur chef

Les sites Tech Generation et Cuisine Generation sont deux médias, dont aucun journaliste à contrario de ce qui est indiqué sur les sites fait partie de l’équipe. Seulement l’intelligence artificielle d’OpenAI génère les articles le tout en étant connecté à Internet. Dans le cas du site de cuisine, 4 “chefs cuisiniers” proposent différentes recette en ajoutant leur propre dose de personnalité.

Un extrait d’une des recette // source : capture d’écran

D’ailleurs chaque auteur a un nom en forme d’anagramme. La plupart des recettes sont de saison et personnalisées, mais chaque photo est générée comme les textes par le chatbot de la firme américaine. Quant à Tech Generation, c’est repris à 80 % des sites américains tels que 9to5google ou The Verge par exemple, le tout avec une petite touche d’humour du côté des “journalistes”.

extrait de l’article sur Qualcomm et Autotalks // source : capture d’écran

Mais, c’est surprenant, qu’en plus d’être indiqué dans les mentions légales du site que ChatGPT est le directeur de la publication les sites paraissent être gérés par des humains et non par une Intelligence Artificielle. Ensuite le scientifique de chez Viseo a envoyé une demande pour ajouter le site Tech Generation sur Google Actualités, et le site a été accepté et mis en avant par le kiosque en ligne de Google. Donnant la possibilité avec un faible budget publicitaire d’avoir dans le cadre de l’expérience 40 recherches concernant le site.

La page Google Actualité du média généré par IA // source : capture d’écran

Mais, comment l’agent conversationnel peut-il connaître les actualités sans être connecté à internet ? Dans un tweet Ari Kouts explique que ChatGPT est connecté aux flux RSS (ce qui permet à par exemple MonitoRSS d’afficher les article sur Discord par exemple) des différentes sources. Ensuite l’IA vérifie si les sujets sont déjà abordés et donne le sujet en question à l’un des journalistes. L’article est ensuite généré en réécrivant les articles avec un style en fonction du journaliste afin d’apporter un peu de personnalité.

Le journalisme est en danger ?

Cette expérience soulève énormément de questions quant à l’avenir du métier de journaliste. Quant à sa disparition, l’auteur explique que l’intelligence artificielle peut accompagner le journaliste à faire un article sur un sujet précis. Mais certains médias pensent que le métier sera remplacé par les systèmes intelligents. Personnellement, je suis du même avis que le scientifique, on peut utiliser par exemple Bing GPT pour trouver des synonymes, ou vérifier certaines choses mais pas pour remplacer un métier car il manque justement la personnalité qui est unique à chaque être humain. Par ailleurs, les médias peuvent également utiliser DALL-E ou Midjourney pour créer des images d’illustration.

Un homme tenant un post it // source : unsplash

Publicité

En vous inscrivant sur ce site, vous soutiendrez l'indépendance de WeGeek, et ce, gratuitement !spot_img
Gaetan Chartrer
Gaetan Chartrer
Passionné d'automobile et de tech je fais part de ma passion pour ce dernier en rédigeant bénévolement sur ce site.

Suivez-nous

Notre partenaire

spot_img